fusion-infos
Ce forum est gratuit et ouvert a tous et toutes mais en lecture
nous vous donnons rendez vous sur notre nouveau forum gratuit avec son site et son visio chat..
toute la team vous y attend.
direction : http://netactu.asia


Désirez vous vous enregistrer ? vous connecter ou ne plus afficher ce message??

fusion-infos

forums de rencontres,d'entraides et de discussions générales avec visio chat gratuit
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionretour au sitevidéo chat de fusionle reseau social français
Toute la team du groupe fusion vous souhaite la bienvenue. Nous espérons que vous passerez un bon moment en notre compagnie.
Le groupe fusion, c'est 3 forums ! Fusion Infos, VOTRE forum thématique général.... eternel PC, VOTRE forum spécialisé en informatique, jeux et nouvelles technologies.... Fusionanimes (japan manga), VOTRE forum dédié aux mangas.... Bonne visite !
Découvrez les animations que notre équipe organise pour vous sur notre vidéo tchat ! tous les jeudi : quizz questions/réponses a partir de 21h30 ce jeudi année 80 a l'honneur
Le groupe fusion met à votre disposition une radio branchée : http://www.fusion22web.com.... Nous vous en souhaitons une bonne écoute !

Partagez | 
 

 Poèmes divers composés par EFA

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: Poèmes rustiques composés par EFA3z   Ven 13 Nov - 7:35

Les enfants de la guerre

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont l'age de pierre
Du fer et du sang
Ils ont ouvert les yeux
Par des jours sans mystère
Et sur un monde de feu
Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Avec leur mine fière
Et leur yeux trop grands
Ils ont vu la misère
Recouvrir leur élans
Et dans mains étrangères
Egorger leurs printemps
Ces enfants sans enfance
Sans jeunesse et sans joie
Qui tremblaient sans défense
De peine et de froid
Qui défiaient la souffrance
Et taisaient leurs émois
Mais vivaient d'espérance
Sont comme toi et moi
Des amants de misère
De malheureux amants
Aux amours singulières
Aux rêves changeants [/color]
Qui cherche la lumière
Mais craignent pourtant
Les amants de la guerre
Ne sont restés que des enfants . Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poésie dédiée à mon tendre amour de katia   Ven 13 Nov - 8:18

poésie dédiée à mon tendre amour de katia

Promenade romantique

Un menu frisson de feuilles au travers de la forêt,
Tien ! là ! regarde mamie ! l'intrépide écureuil
Qui grimpe au sommet de ce vieux chêne
Pour y cacher ses glands pour l'hiver.
Là ! regarde ma douce amie,
Je te présente monsieur bouvreuil avec son beau plumage
Rose et noir qui se pelotonne au fond de son nid
Un frelon dans l'ombre bourdonne
Là ! regarde ! tapie dans l'ombre dame belette guettant sa proie,
Là ! prêt du petit ruisseau la belle biche et son faon !
et une douce brise retrousse tes cheveux mon adorable amie ,
Et je vois briller tes yeux couleur châtaigne sous les vieux saules
Là, nos épaules tendrement se touchent soudain
Ta main serrant ma main,
Attention ! mamie, nous sommes sur le sentier où rôde
Dame vipère
Nous sommes seuls toi et moi mon amie
Et le vent qui à l'habitude, n'est jamais las,
Fait frémir les feuilles de la forêt un merle chante,
Et là, mon coeur ne bat que pour toi mon amie. Jp


Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: Poèmes divers composés par EFA   Ven 13 Nov - 9:23

A toi maman

TU AS VIEILLI
tu as vieilli, ma mère et quand je vois tes rides, 
Ton dos courbé, tes bras amaigris, ta pâleur 
Je sens monter du fond de ma poitrine aride,
Jusqu'à mes tristes yeux une averse de pleurs.
La noblesse de tes traits usés par le temps,
Affirme que tu fus belle en ton printemps et ton regard
Atteste une vertu que notre époque ignore,
Quelque chose dont tout l'or du monde ne peut acheter.
Tu as vieilli, ma mère et j'en ai de l'angoisse.
Quand à croire pourtant que tu doives mourir,
Je n'y puis résigner mon coeur que le vent froisse 
Comme un lys frêle, un lys rebelle à se flétrir.
Tu me fais peur maman et dans tes yeux bleus j'interroge 
Tout l'inconnu du monde implacable à mes voeux;
Je hais le bruit du vent et le tic tac de ta pendule ;
Je maudis la blancheur de tes cheveux
Où donc est le secret des immortels ?
Et lorsque je voudrais te rendre la jeunesse,
O ma mère, je sens que l'heure sombre arrive
Où ton âme va fuire ton corps et où ma détresse  
Sortira du plus profond de ma poitrine, là je crierai ;
Maman, je t'aime . Jp   !
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poème de efa   Ven 13 Nov - 10:25

Parfum de femme

Ah ! pourquoi t' ai-je aimée ainsi, sans prendre garde 
Pour t'avoir respirée au détour du chemin
Et t'avoir laissée vivre à portée de la main,
Comme un fruit qu'on ne doit cueillir et qu' on regarde ?
C'est que tes yeux , ta bouche et le goût de ta chaire,
Tes yeux surtout tes yeux - ciel clair où juillet darde -
M'exaltaient l'âme en fleur
Et la beauté de ce pays amer.
Là je suis né, parmi les bois et les herbages 
Où naissent les fraisiers, la menthe poivrée; 
Où monte le sanglot des ruisseaux sauvages.
Désormais, au frisson des souvenirs discrets,
Et l'odeur de sol se mêle à ton parfum de femme. Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poéme rustique   Sam 14 Nov - 5:32

Petit village au bord des bois


Petit village au bord des bois
Petit village au bord des plaines
Parmi les châtaigners et les grands chênes
Lorsque j'aperçois
Le coq et la croix
De ton clocher d'ardoises grises
De ton clocher fin
A travers ormes et noisetiers
D'étranges musiques me grisent;
Je vois des yeux dans un ciel étoilé :
Là je suis né......
Petit village entre les haies ,
Tour à tour paré de fleurs et de baies sauvages
Lorsque les doux chants
De ton frais printemps,
Quand l'odeur de tes violettes ,et blanc muguet
Pénètre mon coeur inquiet
J'oublie et tumultes et tempêtes ;
J'entends ta voix dans le soir parfumé :
Là, je t'ai aimé .Jp











Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poème rustique de efa   Dim 15 Nov - 6:04

Corneille noire ou colombe blanche

Est-ce corneille noire ?Est-ce colombe blanche ,
Qui vole là-bas sous les branches
Près du vieux puits?
Espiègle à cheveux noirs à courte robe blanche 
Que viens tu chercher sous les branches ?
L'eau du vieux puits ?
Ou fin galant que tente la nuit !
Et toi petite vieille à coiffe noire, à tête blanche ,
A quoi songes -tu sous les branches ?
Ton amour a fuit ;
Reste souci qui rampe
Sans bruit !
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poèmes rustiques de EFA3Z   Jeu 19 Nov - 22:38

Chante mésange

Chante mésange
Parmi les fleurs de mai !
Dans mon vieux coeur un bel amour est né....
Le vieux tilleul dans le soleil levant
Sent remuer sa tige
Et fuire le fruit vivant au vent....
Eh bel oiseau,voltige
Parmi les fleurs de juin !
Le doux amour de mon vieux coeur est loin.......
Le vieux tilleul tend ses bras nus vers le ciel
Où,vide le nid veille:
Loin les atours, les bouquetsi ingénus déchus !
Eh croasse corneille! dans les frimas de l'hiver;
Car dans mon vieux coeur pleure un regret amer.........Jp
Revenir en haut Aller en bas
djmicrobe
webmasteur
webmasteur
avatar

Age : 45

jeux de role
ameno fils:

MessageSujet: merci efa   Ven 20 Nov - 4:12

merci efa pour ces poèmes et je sais que t'en as d'autres

on ressent de la tristesse
dans ton âme qui se blesse
on reçois de la torpeur
et cela vient de ton cœur

on ressent de l'amour
tu as tout fait pour
on reçoit de la joie
quand elle est près de toi

c'était juste un petit clin d'oeil
car je ne suis pas en deuil
tu nous a donné de l'émoi
alors bravo a toi

merci efa


cordialement olivier (dj)


_________________
webmaster fusion-info
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fusion-infos.com
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: sagesse de EFA   Mar 24 Nov - 3:40

Sagesse

LA MOUETTE

Je ne sais pourquoi ! mon esprit amer,
D'une aile inquiète et folle vole sur la mer,
Tout ce qui m'est cher
D'une aile d'effroi
Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ?
Mouette à l'essor mélancolique,
Elle suit la vague, ma pensée,
A tous les vents du ciel, balancée
En biaisant quand la marée oblique,
Mouette l'essor mélancolique.
Ivre de soleil et de liberté,
Un instinct te guide à travers cette immensité,
La brise d'été sur les flots vermeil,
Je ne sais pourquoi mon esprit amer,
D'une aile inquiète et folle je vole sur la mer
Tout ce qui m'est cher,
D'une aile d'effroi
Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ?...Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poèmes rustiques   Mar 24 Nov - 4:58

le loup est mort

Le son du cor s'afflige vers la grande forêt
D'une douleur on veut croire orpheline
Qui vient mourir au bas de la coline
Parmi la brise errant en courts abois .


L'âme du loup pleure dans cette voix
Qui monte avec le soleil qui décline
D'une agonie on veut croire câline
Et qui ravit et qui navre à la fois .


Pour faire mieux cette plainte assoupie
La neige tombe à longs traits de charpie
A travers le couchant sanguignolent,



Et l'air à l'air d'être un soupir d'automne
Tant il fait doux par ce soir monotone
Où se dorlote un paysage lent,
La forêt pleure, le loup est mort .Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poèmes rustique   Mar 24 Nov - 5:41

soleil d'amour

Pauvre et pâle soleil au pli noir des nuées
Tu ne perces qu'à peine et pour quelques instants:
Est-ce toi ! qui charges de foudre ce printemps ,
Jusu'à courber de soif la tige exténuée ?


Soleil, soleil de paix, sois indulgent à ceux
Qui n'attendent de toi qu'un consolant message;
Soleil, soleil d'amour, montre nous ton visage ;
Féconde les froments pour les peuples heureux !


Jusque sur les tombeaux fais éclore les roses
Et, sur les lèvres du poète, les chansons ;
Accueille du travail les saintes oraisons;
Eclate et luit, Maître des âmes et des choes
Pour blanchir notre honte et laver nos poisons ! Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: florilège rustique   Mar 24 Nov - 6:04

les rayons d'or

Les lèvres de l'aurore ont mouillé la paupière
Des ramiers et de mon vieux seuil baisé la pierre .


Ah ! pourquoi toutes ces perce-neige éclos soudain
D'un arôme d'amour embaumant ton jardin
Et le chant du pinson éperdument badin
Qui fuse sur ma tête en guttee de lumière ?


Le charme de ces rayons d'or et de ces voix
Naît peu-être de ton sourire d'autrefois,
Qui remonte à mon coeur comme la sève au bois,
De l'aveu de jadis qui s'achève en une prière ..... Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: les poèmes rustiquees   Mar 24 Nov - 7:58

Sason sans Dalila

La cour se fleurit de soucis
Comme le front
De tous ceux-ci
Qui vont en rond
En flageolant sur leur fémur
Débilité
Le long du mur
Fou de clareté
Tournez, Sason sans Dalila
Sans philistin !
Tournez bien
Meule au destin
Mouds tour à tour
Ton coeur, ta foi en moi
Et ton amour pour moi . Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poème rustique fa3z   Sam 28 Nov - 10:45

Le soleil couchant

Le couchant joue avec la tête du soleil
Et suspend aux arbres du bois les crins vermeils ;


Le sang du dieu s'égoutte à longs flots sur les choses,
Et sur l'étang où les saules tiennent conseil,


Pleuvent tout doucement des pétales de roses
Cependant que le vent s'endort dans le méteil:


Mystique, au bas du ciel, une étoile est éclose Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poème rustique fa3z   Sam 28 Nov - 11:21

Ô mes amours

Comme se suivent les années,
se rangent au fil des labours
Les rudes glèbes retournées :
-O mon pain bis ,Ô mes amours !


Chaque sillon succède à l'autre
Au même pas des chevaux lourds
Je fais mon pain, faites le vôte ;
-Vive la terre, Ô mes amours !


Au longues plaintes de la terre
Les puissants de l'heure sont sourds,
S'il n'ont point de profits à faire :
-O mon coeur triste, Ô mes amours !


Comme les vers d'un vieux poême
S'en vont les sillons du labour ;
Puis-je savoir pour qui je sème ?
-O mes chevaux, encore un tour !
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: poème rustique fa3z   Mar 1 Déc - 1:13

Petit village

Petit village entre haies et champs,
Tour à tour paré de fleurs et baies,
Lorsque les doux chants
De ton frais printemps,
Quand l'odeur de tes violettes,
Et de tes blancs muguets
Penètrent mon coeur inquiet
j'oublie et tumultes et tempêtes ;
C'est là que je t'ai aimé .
J'aime les éclairs et tes cieux couverts ,
Ton soleil fin entre les arbres de ta forêt,
J'aime ton clocher où la cloche sonne un vieil air de France
Et ton doux cimetière sans marbre
plein d'oiseaux fous et luisant comme un pré:
là je finirai Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: POESIE RUSTIQUE   Mar 1 Déc - 1:57

Que le monde est beau

Ne me dis pas : Les jours sont ternes, mon amie !

Une fleur, un sourire, une étoile dans l'eau:

O pur miracle de la vie !

Voilà le rêve éclos

Voilà l'aile qui se déplie :

Que le monde est beau !





Ne me dis pas : j'ai peur des heures qui vont naître !

Il y aura toujours des roses et des nids ,

Et du soleil plein ta fenêtre ,

Quand juin est au zénith,

Et que les troupeaux lents vont paître :

Le monde rit !





Ne me dis pas : j'ai peur des heures qui vont naître !

Vois le moindre brin d'herbe épouser la clarté

Et je distingue un ciel splendide

En ton oeil velouté:

Le monde c'est comme ta bouche avide

De volupté. Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: parfois je rêve..........   Mar 1 Déc - 2:50

Parfois je rêve

parfois je rêve au coin de quelque frais talus


Couvert de fleurs sauvages


Que nos petits enfanfs fatigués de voyages,


Revenus s'abriter en ce calme village ,


Et viendront chanter ce que nous ne chantons plus :






Le simple amour humble et beau


Une merveille sans prix des serments bien tenus,


le bel ouvrage .......


Oui, parfois je rêve de toi mon bel amour ,


Au coin de quelques frais talus .




Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: soyez aimé   Mer 2 Déc - 23:18


Soyez aimé


soyez aimé d'un coeur plus veuf que toute veuveuve,
Qui n'avait plus personne en qui pleurait vraiment ,
Soyez béni d'une âme errant au bord des fleuves,
Consolateur si mal avec leur air dordormant :



Mais pour vous causons d bonheur
Mais vous pourquoi si triste mon amie
Vous aussi ?Vous si jeune et si triste Ô pourquoi ,
DITES ,Mais cela vous regarde ,et si j'insiste
C'est uniqueent pour vous plaire et non pour moi



Discrétion sans borne, immense sympathie !
C'est l'heure précieuse, elle est unique, elle est angélique .
Tantôt l'avez vous pressentie !
Vous avez comme su, moi je l'ai qu'il fallait 


Peut-être bien, sans doute et quoique et puisque en somme 
Eprouvant tant d'estime et comben de pitié,
Laisser monter en nous, fleur suprême de l'homme 
Laissez monter en nous franchement,
Largement mais simplement L'AMITIE..............JP
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: fête au village   Jeu 3 Déc - 1:09

Fête au village

Tournez, tournez bons chevaux de bois

Tournez cent tours, tournez mille tours,

Tournez souvent et tournez toujours

Tournez, tournez au son des hautbois


tournez, chevaux de leur coeur,

Tandis qu' autour de tous vos tournois

Clignote l'oeil du filou sournois.

Tournez autour du piston vainqueur.


Tournez, tournez, sans qu'l soit besoin

D'user jamais de nul éperon,

Pour commander à vos galops ronds,

Tournez, tournez, sans espoir de foin


Déjà ! voici la nuit qui tombe 

Réunissant les amants loin de la fore

Tournez, tournez beaux chevaux de bois 

Le ciel en velours

D'autres en or se vêt lentement 

Voici partir les amants

Tournez, tournez au son joyeux des tambourins Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: chanson d'un amour mort   Ven 4 Déc - 12:26

en hommage à ma tendre puce Haïtenne

chanson d'un amour mort

J'aimais surtout tes jolis yeux,
Plus clairs que l'étoile des cieux
J'aimais tes yeux malicieux

Elle avait des façons vraiment
De désoler un pauvre amant,
Que s'en était vraiment charmant !

Mais je trouve encore meilleur
Le baiser de ta bouche en fleur,
Depuis qu'elle est morte à mon coeur

Je me souviens, oui je me souviens
Des heures et des entretiens,
C'est là, le meilleur de mes biens  jP
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: romance sans parole   Ven 4 Déc - 12:45

romance sans parole

Il pleure dans mon coeur

IL pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur mon vllage,
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur !

0 bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie
0 le chant de la pluie !

IL pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure,
Quoi ! nulle trahison ?
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire des peines
De ne savoir pourquoi 
Sans amour et sans haine ,
Car mon coeur a tant de peine . Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: un village d'autrefois   Sam 5 Déc - 2:48

un village d'autrefois

Angelus

Le soir l'église balance un angélus sur le village :
J'interroge l'Echo qui dort sous le feuillage de la forêt.
0r, sous les cieux muets, s'élance une humble voix :
Elle a l'accent de la prière au pied des croix ;
Soeur du vent, du ruisseau, de la source et du petit bois,
Elle semble venir du fond lointain des âges.
Elle dit les frissons qu'on a mille fois dit
Les songes bleus qui font penser au paradis :
0h! jeune fille, elle est la chanson que jadis
Tu modulais pour moi dans le fond du pacage......
Poète, elle est le cri de ton coeur tourmenté
Vers le soleil de paix, d'amour et de beauté...... Jp

La couleur rouge est réservée à la modération
merci d'en tenir compte à l'avenir
Edité par marmotte
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: souvenir souvenir   Sam 5 Déc - 3:21

souvenir souvenir

Flavie

Cueillez, cueillez la violette, le muguet et la pervenche,
Qui sont couleur de ses beaux yeux clos à jamais !
Vous ne la verrez plus garder sa vache blanche.

Elle dort maintenant là-bas sous le cyprès du vieux cimetière
Je n'oublierai jamais son sourire espiègle
Nous ne danserons plus ensemble le dimanche


Tu étais de mon âge à peine et nous nous aimions ........Jp
Revenir en haut Aller en bas
la fouine
résident
résident
avatar

Age : 43

MessageSujet: la vachère   Sam 5 Déc - 3:40

la vie à la campagne des annéees 50

La vachère

Fille de France, paysanne un peu mutine,
Qui va, gardant ta vache avec un joyeux chant,
Ta plus sûre opulence est dans sa fraîche mine 

 Dans ton sourire, dans tes yeux et ton accent,
Le charme des vertus de gaule se divine.

La courbe de ta bouche ironique dessinée 
Est un vers de Villon et un trait de Maupassant Jp 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes divers composés par EFA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes divers composés par EFA
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Divers renseignements
» Bijoux divers
» Packs de PNG divers
» Faits divers belge...
» Faits divers comiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fusion-infos :: loisirs :: bouquin,bandes dessinés...nouvelles :: l'âme d'un poète-
Sauter vers:  
fusion-infos is a name and a concept by arthur copyright © 2011-2014 all right reserved copyright 000503330-1
speedywebz best offshore hostingCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com