fusion-infos
Ce forum est gratuit et ouvert a tous et toutes mais en lecture
nous vous donnons rendez vous sur notre nouveau forum gratuit avec son site et son visio chat..
toute la team vous y attend.
direction : http://netactu.asia


Désirez vous vous enregistrer ? vous connecter ou ne plus afficher ce message??

fusion-infos

forums de rencontres,d'entraides et de discussions générales avec visio chat gratuit
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionretour au sitevidéo chat de fusionle reseau social français
Toute la team du groupe fusion vous souhaite la bienvenue. Nous espérons que vous passerez un bon moment en notre compagnie.
Le groupe fusion, c'est 3 forums ! Fusion Infos, VOTRE forum thématique général.... eternel PC, VOTRE forum spécialisé en informatique, jeux et nouvelles technologies.... Fusionanimes (japan manga), VOTRE forum dédié aux mangas.... Bonne visite !
Découvrez les animations que notre équipe organise pour vous sur notre vidéo tchat ! tous les jeudi : quizz questions/réponses a partir de 21h30 ce jeudi année 80 a l'honneur
Le groupe fusion met à votre disposition une radio branchée : http://www.fusion22web.com.... Nous vous en souhaitons une bonne écoute !

Partagez | 
 

 Biographie de Claude FRANCOIS :

Aller en bas 
AuteurMessage
yeti14
modo forum
modo forum
avatar

Age : 56

jeux de role
ameno fils:

MessageSujet: Biographie de Claude FRANCOIS :    Lun 15 Nov - 4:29







Artiste, Chanteur, Compositeur et Musicien (Français)
Né le 01 février 1939
Décédé le 11 mars 1978 (à l'âge de 39 ans)


Claude François naît le 1er février 1939 à Ismaïla en Égypte. Son père, Aimé, est contrôleur de la circulation maritime sur le canal de Suez. Il est muté sur les bord de la mer Rouge en 1951 et s'installe donc avec sa femme Lucie d'origine italienne, sa fille Josette et son jeune fils Claude à Port Taoufik. Cette famille va vivre tranquillement jusqu'en 1956, date de la nationalisation du canal de Suez par le président égyptien Nasser. Obligée de partir, la famille vit le retour vers la France comme un brutal déracinement.
.
Elle s'installe à Monte-Carlo dans un appartement modeste. Mais Aimé tombe malade et se voit dans l'incapacité de travailler. Petit à petit, son fils prend la place du chef de famille. Après un vague séjour derrière le comptoir d'une banque comme employé, Claude François se prend à rêver de réussite. Aidé par un tempérament entreprenant, il commence à rechercher quelques cachets dans les orchestres des grands hôtels monégasques. Très tôt, ses parents lui ont fait donner des cours de violon et de piano. Par lui-même, il s'intéresse aussi à l'univers des percussions. C'est d'ailleurs la rythmique qui lui donnera en premier lieu, la possibilité de s'exprimer.

.
C'est ainsi qu'en 57, il est engagé dans l'orchestre de Louis Frozio qui se produit à l'International Sporting Club. Son père voit d'un très mauvais oil l'entrée de Claude dans le monde artistique et à dater de ce jour, la brouille entre les deux hommes est installée, à jamais. Déterminé, Claude malgré un maigre salaire persiste dans cette voie. Le directeur ne veut pas le laisser chanter et bien tant pis, il va voir ailleurs et plus précisément à l'Hôtel Provençal de Juan-les-Pins. Un peu plus sûr de lui, il commence à se faire connaître dans les boîtes de nuit de la région. Un jour de 1959, il rencontre celle qui deviendra un an plus tard sa femme, une danseuse anglaise du nom de Janet Woolcoot.

Ambitieux et décidé à réussir sa vie, Claude François décide de monter à Paris. Fin 61, il part avec femme, famille et bagages s'installer dans la capitale. Le début des années 60 est une époque de grands bouleversements pour la variété française. Commence l'ère de "Salut les Copains", émission de radio célèbre, des reprises en français de grands tubes américains, du twist et autres yé-yé. Claude François se fait engager dans la formation d'Olivier Despax, les Gamblers. Mais la situation rester précaire. Les cachets ne sont pas très importants et surtout, il veut toujours autant réussir. Il sort bientôt un 45 tours chez Fontana intitulé "le Nabout twist" (sorte de twist oriental) sous le nom de Koko. Ce premier disque est un échec.
.